Show aérien

Wingwalking

Dimanche 30 juin à 13h30

Attachez vos ceintures, le plein d'adrénaline est assuré !

Avez-vous déjà rêvé de marcher sur des ailes d'avion en plein vol ? Lydia va le faire pour vous ! A bord d'un Boing Stearman 1943, les cascades et voltiges vont se succéder. Pour en savoir plus sur ces 15 minutes de show : https://www.46aviation.com/wingwalking/

L'équipe de 46 Aviation se produit en show de voltige partout en Europe (Salon du Bourget, Vendée Air Show, Pilsen 2019) avec son spectacle "Danielle WingWalker" où Lydia remplace temporairement Danielle en congé maternité pour le début de saison.

Et le meilleur endroit pour apprécier le spectacle sera évidemment la place de fête.

Lydia la Wingwalkeuse

Lydia Beadle, agée de 26 ans, est originaire du Pays de Galles. Depuis qu'elle exerce la voltige, son besoin d’adrénaline a réussi a surpasser sa peur de l'altitude.

"Quand je suis sur l'avion, c'est comme une montagne russe, c'est si rapide et si excitant que je n'ai plus le temps d'y penser".

Emiliano le pilote

Emiliano a passé sa licence de pilote à l'âge de 17 ans. Depuis 29 ans, il a peu à peu cherché à augmenter son taux d'adrénaline et propose de nombreux shows aériens.

Membre du team Swiss Unlimited Aerobatic, il fait preuve de tous ses talents pour proposer un show de Wingwalking à suspense et vous faire monter l'adrénaline.

 

Vous avez dit Wingwalking ?

Le Wingwalking est à la fois une discipline exigeante pour la femme sur les ailes et pour l'homme dans le cockpit. La performance est précédée d'un entraînement stimulant. "La pratique est que Lydia s'entraîne constamment au gymnase avec des équipements spéciaux. Ensuite, nous volons ensemble dans les nuages. Nous commençons à haute altitude à une vitesse supérieure, puis réduisons progressivement la vitesse et la distance au sol", explique Emiliano.

Il est très difficile pour un pilote de maintenir la vitesse et la hauteur pendant la performance, tout en restant stabile. "Lorsque Lydia se déplace de position en position, l’ensemble du plan se déplace réellement. J'ai donc beaucoup à faire pour maintenir notre Boeing horizontal. Dans certaines parties du spectacle, j'utilise presque toutes les commandes d'aéronefs disponibles. Mais le plus difficile est de garder ma vitesse et ma hauteur. Avec cet avion, il est facile de faire des acrobaties hautes et rapides. Mais le maintenir à environ 50 mètres du sol et voler toujours très lentement n'est pas si facile", ajoute le champion de voltige.

Voici quelques extraits du spectacle qui vous attend :

En cas de mauvais temps, le show est annulé.

Le show vous est offert par